Paul Auster - La nuit de l'oracle

Ce roman commence par raconter la genèse d'un roman. Une histoire dans l'histoire; et pour rendre les choses plus compliquées encore, le point central de cette narration est un roman dont le héros a hérité. Par ailleurs, de nombreuses notes de bas de page faisant office de flash-backs s'étendent en fait sur plusieurs feuillets, ce qui ne rend pas la lecture des plus faciles à suivre. Et puis l'histoire initiale tourne au drame familial qui manque un peu de force. Malgré tout, un roman agréable à lire.
Commentaires

Jack Lang a fait voter la réforme constitutionnelle

La réforme constitutionnelle est passée au congrès de Versailles avec une seule voix de plus que la majorité des 3/5 requise.

Or, Jack Lang a dit qu'il considérait cette réforme comme une avancée malgré tout - vu qu'elle reprend bon nombre de modifications demandée par la gauche en général, les socialistes en particulier. De ce fait, il n'a pas caché qu'il la voterait quand bien même il serait le seul socialiste à le faire.

On peut donc en conclure que c'est lui qui a fait passer le texte. Il va sans doute devoir s'en expliquer avec ses camarades.

De toutes façons, ils sont tellement tous nuls à gauche, qu'il ferait mieux de changer de camp tout de suite.
Commentaires

Sarkozy phagocyte les médias ? Le pouvoir de la désinformation

On parle beaucoup, en termes de reproches, de la soi-disant main-mise des médias par Sarkozy.

Personnellement, je ne trouve pas que la majorité actuelle soit si présente dans les médias et plus particulièrement de Sarkozy. Au contraire, la plupart des grands médias d'opinion nous abreuve d'interview de personnalités socialistes qui jacassent comme des pies afin d'occuper un terrain qu'ils ont perdu il y a un an.

Des people-istes qui s'arroge le titre de journaliste assènent des contre-vérité à tout instant, ne laissant ensuite même plus la parole aux politiques qui d'ailleurs ne savent même plus comment rectifier le tir tellement la désinformation est devenue la règle.

Et je ne parle pas de certaines émissions - sur le service public !!! - qui matraquent notre président en le mettant en scène, lui et ses proches, dans des caricatures ou des parodies absolument hallucinantes de manque de respect que c'en devient grotesque. Ruquier dans son émission du samedi soir est d'une lourdeur de "beauf"qui témoigne d'un manque manifeste de créativité et de savoir-vivre. Quand à la nouvelle mini-série d'avant 20h, elle est d'une nullité affligeante, même pas correctement réalisée. C'est vraiment le règne de la télévision bas de gamme qui ne donne pas envie de laisser ce service public moribond survivre plus longtemps. Aucun intérêt dans ces conditions à conserver un service public aussi affligeant.
Commentaires

De la consommation électrique des périphériques sans fil

Apple fournit de magnifiques périphériques sans fil (clavier et souris « Mighty Mouse ») utilisant la technologie Bluetooth. Ils fonctionnent parfaitement bien, mais qu’en est-il de leur consommation électrique ?

Après quelques mois d’utilisation, je puis affirmer que ces périphériques sont plutôt voraces en énergie. Ce n’est pas spécifique à ceux d’Apple, mais inhérent à la technologie Bluetooth.

La souris « Mighty Mouse » fonctionne avec 2 piles AA qu’il faut changer environ toutes les 6 semaines.

Le clavier fonctionne avec 3 piles AA qui durent environ 4 mois. En tous cas, je viens de les changer et c’est la première fois depuis que je possède ce clavier.

Le gros avantage toutefois de la technologie Bluetooth, c’est l’absence réelle de fils. Avec des modèles à infrarouge, il y a généralement une base connectée à l’ordinateur via l’USB et même au secteur. Au final, on se retrouve avec plus de fils qu’un simple ensemble clavier/souris branchés en USB.

Pour éviter d’avoir à acheter des piles trop régulièrement, on peut sans doute envisager de les remplacer par des piles rechargeables. Il convient toutefois de faire attention à la tension, généralement plus faible, de tels accus.
Commentaires

Utiliser un autre serveur pour l'envoi de courrier

Pour l’envoi de courrier électronique à partir du logiciel de messagerie, il est d’usage d’utiliser le service SMTP du prestataire d’accès à Internet. D’ailleurs, celui-ci en bloque l’usage si l’ordinateur n’est pas connecté par leur intermédiaire. Ainsi, par exemple, il n’est pas possible d’utiliser le serveur SMTP d’Orange si on est connecté via Free et réciproquement.

D’une part, les serveurs SMTP des prestataires d’accès ne sont pas particulièrement sécurisés. D’autre part, lorsque vous utilisez un ordinateur portable qui est connecté à Internet via un accès que vous « empruntez », il est probable que vous aurez du mal à envoyer du courrier.

Heureusement, il existe des alternatives.

La première possibilité est d’installer un serveur de courrier sur l’ordinateur lui-même. Sur Mac, le service standard postfix est présent et il suffit de l’activer, soit en tripatrouillant les fichiers de configuration (voir), soit en utilisant un utilitaire dédié; par exemple, Mail Serve for Leopard de CuteEdge (voir), payant, mais suffisamment bon marché pour que ça en vaille la peine.

Avec cette méthode, vous arriverez rapidement à un résultat, c’est-à-dire que vous arriverez à expédier des mails. Par contre, si vous n’y prenez pas garde, ces mêmes courriers risquent de ne pas arriver à destination. Vous maudirez Internet, alors qu’en fait, c’est parce que les serveurs d’acheminement de vos mails les trouveront suspects et les rejetteront sans crier gare. Pourquoi ? tout simplement parce qu’en envoyant vous-mêmes vos mails, vous vous faites passer pour ce que vous n’êtes pas : un partenaire dûment référencé dans les tables DNS de l’internet.

L’autre méthode consiste à utiliser un service d’envoi de courrier indépendant des prestataires d’accès.

Par exemple, vous pouvez utiliser le service de google (smtp.gmail.com). Il doit être configuré avec le mode SSL (authentification par mot de passe, celui-ci étant crypté lors des échanges avec le serveur). Vous indiquez le port 587 et votre adresse de courrier chez Google. Le mot de passe vous sera de toutes façons redemandé lors de la première connexion pour un envoi de courrier :

Pasted Graphic

J’ai toutefois rencontré un problème très curieux avec ce service d’envoi : lorsque votre correspondant répond à votre mail, l’adresse à laquelle cette réponse est envoyée n’est autre que votre adresse Google Mail !!!! Une façon d’éviter ce problème est d’indiquer systématiquement une adresse dans le champ « Répondre à », mais Mail ne permet pas de l’indiquer par défaut; c’est un peu exaspérant.

Je me suis alors tourné vers le service d’OVH qui héberge mon site web. Le principe est le même : on indique comme adresse du serveur smtp ssl0.ovh.net sur le port 465 (afin de bénéficier de la connexion sécurisée avec le serveur) et on active l’authentification par mot de passe en saisissant une adresse de courrier chez OVH.

Pasted Graphic 1

Ce serveur d’envoi fonctionne parfaitement et ne présente pas l’inconvénient du service de Google.


Commentaires
Billets suivants

Si vous souhaitez me contactez, veuillez utiliser le lien prévu pour ça en bas de page ou bien vous pouvez utiliser ma page contact. Je serai ravi de vous répondre.

Si vous êtes un peu perdu, vous pouvez afficher la carte du site, un index ou lister les pages par catégories pour vous rendre la navigation plus facile. Et vous pouvez faire une recherche avec Google en tapant un mot dans la case prévue à cet effet à droite de ce texte.