Marc Levy - Sept jours pour l'éternité

Le sujet de ce roman est toujours une histoire d'amour, mais beaucoup plus insolite car le point de départ est un défi entre Dieu et Satan pour la domination du monde. La morale non manichéenne sera sauve et l'auteur nous aura régalé par son talent et son humour habituels.
Commentaires

Marc Levy - Où es-tu ?

Dans ce magnifique roman, Marc Levy nous entraîne loin de San Francisco où se déroulent généralement ses romans. Il met le cap vers l'Amérique centrale ravagée par les cyclones dévastateurs. L'amour d'un homme pour une femme le poussera à adopter la fille de celle-ci au risque de détruire sa propre famille. C'est l'occasion pour l'auteur de nous délivrer quelques pages magistrales d'une très grande force évocatrice.
Commentaires

Guillaume Musso - Et après...

Guillaume Musso est également un auteur très talentueux. Le personnage principal est persuadé qu'il va mourir et il décide de mettre de l'ordre dans sa vie, principalement auprès de sa belle-famille avec laquelle il était brouillé. Bien entendu, l'histoire ne se termine pas comme on pourrait le croire et ça renforce certains aspects romanesques. L'auteur connaît visiblement très bien la ville de New-York mais aussi ses environs et il les décrit tellement bien qu'on pourrait presque s'y rendre avec ce livre comme seul guide. Il y a notamment cette peinture du New-York juste avant la Noël qui est tout simplement magnifique.
Commentaires

Marc Levy - Et si c'était vrai...

Marc Levy est un orfèvre du roman : plutôt court, une histoire d'amour assez insolite et pas mal d'humour. L'auteur a non seulement des dons de conteur, il excelle aussi dans les descriptions des lieux, ce qui nous vaut de très belles plages. Ici, le personnage principal vient au secours d'une jeune femme dans le coma... qui lui demande son aide. Mais derrière cette histoire d'amour somme toute assez classique vient se greffer l'amour d'un fils pour sa mère défunte et c'est tout le roman qui bascule.
Commentaires

Feu d'artifice

Ce matin, en quittant l'hôtel Richelieu à Arcachon, nous avons croisé le cardinal qui s'apprêtait à célébrer la messe de l'Assomption en plein air. Pour cette occasion, ils ont dressé un autel aux abords de la jetée Tiers et des chaises pour que les gens puissent s'asseoir. A midi a eu lieu la bénédiction mariale qui est l'occasion du plus grand rassemblement de bateaux de l'année. Le soir, les festivités de la mer se terminent traditionnellement par un feu d'artifice et pour ne rien manquer, nous nous sommes postés sur la plage même à gauche de la jetée d'Eyrac. De là, nous avions une vue dégagée sur la jetée Thiers d'où les fusées pouvaientt être tirées. Ladite plage était déjà noire de monde quand nous sommes arrivés une bonne demi-heure avant le spectacle. Du monde, il y en avait également sur la promenade le long de la plage. Malgré tout, nous avons trouvé sans problème une petit coin de sable déjà froid pour nous y poser. En attendant l'heure, des gens tiraient quelques petites fusées et des pétards. En fait de jetée Thiers, le feu d'artifice fut tiré d'une barge à quelques dizaines de mètres de la plage juste en face de l'endroit où nous étions postés. Inutile de dire donc que nous étions aux premières loges et le spectacle fut tout simplement grandiose. Le bouquet final en particulier emplissait le ciel de ses explosions multicolores et nous marquions un recul instinctif tellement nous avions l'impression qu'elles allaient nous submerger. Le chemin du retour fut un peu difficile à cause de la foule très dense qui refluaient des plages, mais après quelques dizaines de mètres au coude à coude, nous avons pu marcher normalement jusqu'à la maison.
Commentaires
Billets suivants

Si vous souhaitez me contactez, veuillez utiliser le lien prévu pour ça en bas de page ou bien vous pouvez utiliser ma page contact. Je serai ravi de vous répondre.

Si vous êtes un peu perdu, vous pouvez afficher la carte du site, un index ou lister les pages par catégories pour vous rendre la navigation plus facile. Et vous pouvez faire une recherche avec Google en tapant un mot dans la case prévue à cet effet à droite de ce texte.